Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 décembre 2008

Train

Train__by_Parawan.jpg

 

Se retrouver. Nous en étions là.

Il y a ce monde tout autour, ces bruits. Des poignets qui se tournent pour regarder la trotteuse courir autour du cadran, des mains qui se lèvent en guise de salut, des sourires aux oeillades de reconnaissance.

Et moi.

Fébrile comme à chaque fois. L'ombre d'une peur. Dérisoire. Mais de plus en plus sûre de moi. Droite.

L'épreuve de l'attente contenue. Nous en étions là.

Il y a eu des semaines interminables, des petites croix dans un calendrier imaginaire, des rimbabelles de jours où le sommeil tarde à nous emporter, des heures languissantes.
Et puis, d'infimes secondes.
Il y a eu des morceaux de kilomètres découpant l'espace infini. Des routes, des arbres, des collines.
Et puis, quelques mètres.

Nous en étions là.

Nos espoirs, nos attentes, nos envies, juste au bout de nos doigts...
Tout pouvait commencer. Encore.

 

 

 

 

 

22:02 Publié dans Fée Brile | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Des retrouvailles, quel bonheur pour toi, moi je me contenterais bien de trouvailles pour commencer. Rires. @ +++

Écrit par : Pierre-Jean | vendredi, 19 décembre 2008

"Tout pouvait commencer. Encore."
Quelle nuance magnifique ... comme on les aime, et qui fait toute la différence.

Écrit par : Slevtar | samedi, 20 décembre 2008

Y a deux écoles...
Celle de ma grand mère : "faut pas chercher, ça vient quand ça veut".
Celle de la farfouille : "Qui cherche trouve"...
Entre les deux mon coeur balance !
;)
A ++ !

Écrit par : Fée d'Hiver pour Pierre Jean | samedi, 20 décembre 2008

Quelle lecture impressionnante ! Même ça tu le vois !
(je sais ce que tu es en train de te dire ! :) )

Écrit par : Fée d'Hiver pour Slevtar | samedi, 20 décembre 2008

Tu devrais essayer le TGV, tu sais, les retrouvailles seraient plus rapides qu'avec une vieille tractrice !

Écrit par : Comme une image | dimanche, 21 décembre 2008

Bah tiens ! j'y avais pas pensé ! Dis donc, Grand CUI, heureusement que tu es là toi !!!!!

Écrit par : Fée d'Hiver pour Come une image | dimanche, 21 décembre 2008

Écrire un commentaire